Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Fred Ardève - La trilogie d'Oscar !

Contacter l'auteur

Les trois volumes de la trilogie se trouvent disponibles :

 

Oscar et les Vendanges du Seigneur


Oscar et Hélène

dans

la Naissance de la nouvelle Terre


Oscar, Hélène et

la tête du Lion

 

Autant dans la version numérique qu'en présentation chez les libraires...

 

Pour toutes questions ou informations à propos de ces trois livres, contacter l'auteur, à l'addresse courriel suivante:

 

fred.ardeve@hotmail.com

 

______________________________________________

Les 28, 29 et 30 septembre, plus le dimanche 1er octobre 2017

Soit les jeudi, vendredi, samedi et dimanche

nous serons présents


au Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean

plus précisément au stand No 118

 

En outre, le vendredi 29 septembre 2017, de 18h à 18h30

Fred Ardève participera à une entrevue sur scène devant le public

et qui sera enregistrée et radiodiffusée le vendredi 29 septembre 2017

de 18h à 18h30.


Au bonheur de vous y rencontrer !

Fred Ardève

_____________________________________________

 

 

Fred Ardève - La trilogie d'Oscar !

 

 

La trilogie d'Oscar   est une œuvre littéraire, de l’auteur Fred Ardève, qui raconte la mise en place d’une nouvelle vie et la création d’une société synarchique .

 

Les personnages évoluent vers une société future transformée par l’esprit de partage et de fraternité.

 

Au fil des trois romans, Oscar et Hélène relèveront le ‘’fabuleux’’ défi de conserver leurs déterminations d’altruisme et de justice sociale.

 

Ils seront appuyés, dans l’organisation de cette synarchie, par Joseph et Maria qui vivent des produits de la vigne.

 

L’auteur, Fred Ardève, sera présent au Salon du livre de ROUYN-NORANDA pour rencontrer le public au kiosque des Éditions Belle Feuille (stand No 6).

 

Fred Ardève se présentera avec plaisir aux visiteurs du salon et signera des dédicaces.

 

____________________________________________ 

Perspectives

   

Voici une vision de l’évolution de notre planète. Celle-ci, bien que critique, demeure tout de même souriante, quant à l’avenir de notre société…

 

Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater l’ampleur du gouffre dans lequel nous nous enfonçons chaque jour un peu plus… À quoi bon vous parler des actions sanguinaires qui parsèment notre planète, pratiquement tous les jours ? Est-il vraiment utile de décrire les mouvements de bottes et de machines de guerre ? Vous constatez tout cela chaque minute des informations internationales.

 

La routine de cette forme de normalité devient soporifique, pour la plupart de ceux qui n’en souffrent pas trop. « L’argent ne fait pas le bonheur », dit le proverbe. C’est vrai, mais nous pourrions aussi dire qu’il fait notre malheur !… Puisant dans un gouffre sans fond que nous appelons « le crédit » ou extirpé d’une masse monétaire, prétendue réelle, à l’ombre des « paradis fiscaux », les destructeurs de notre planète s’en donnent à cœur joie… Peu importe la misère, la famine que les médias nous montrent à petites doses. Les gens « bien pensants » se précipitent dans les offres fabuleuses de notre société de « surconsommation » !

 

Dans chaque pays, surtout dans les classes dirigeantes, se trouvent les défenseurs de notre système dit « économique ». Quels que soient les problèmes rencontrés, leur leitmotiv reste toujours le même : « Il faut faire marcher l’économie ! » proclament-ils en cœur… Pourtant, déjà les soubresauts des changements climatiques se font entendre… Alors que les voitures roulent presque les unes sur les autres, que la circulation en ville est constamment bloquée, la publicité pour celles-ci demeure prioritaire… Quels sont les espoirs de la grande réunion à Paris sur le climat ?

 

Chaque pays demeure une entité séparée des autres, un peu comme une compagnie indépendante. Outre un système de défense armée extrêmement coûteux, ils veulent tous augmenter leur PNB – Produit National Brut –, leurs exportations, leurs profits… C’est certain, prendre plus, cela se fait toujours aux dépens des autres et surtout de l’équilibre planétaire… Où allons-nous vraiment ? À constater, l’euphorie des institutions bancaires, des brasseurs d’actions, des pilleurs de capitaux, nous pouvons nous demander si les 2 degrés de la limite du réchauffement climatique ne représentent pas une farce ou un suicide collectif…

 

Mais tout va bien, en effet, dans la trilogie de Fred Ardève, au bout de 1500 pages, Oscar, Hélène et leurs bonnes relations ont sauvé la planète…

 

                                                            Fred Ardève